Le blog de Cérémonie Story

Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !

Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !
Mélissa et Priscillia, deux princesses valent mieux qu’une… !

C’était un samedi de septembre ensoleillé, au bord d’un étang arboré, après un été riche en amoureux passionnés, ce sont deux amoureuses qui nous ont époustouflées ! Deux filles, c’est deux fois plus de chichi ??? NON ! C’est surtout deux fois plus de charme et d’émotion !! Aujourd’hui c’est girl power…

 

Les préparatifs de la cérémonie

 

C’est en mai 2014 qu’on rencontre celles qui vont devenir « nos filles » de la saison : Mélissa et Priscillia. Le contact est très facile et naturel. Elles nous exposent quelques moments de leur vie et de leur histoire et expriment leurs attentes pour ce mariage à venir. Après trois ou quatre rendez-vous et une visite sur site, la cérémonie se construit à l’image du couple, c’est-à-dire avec beaucoup d’amour, de sincérité, mêlée à de la pudeur et de la discrétion. Au cours de nos échanges, je me rappelle une phrase de Mélissa : « Vous verrez, on ne va pas arrêter de pleurer ! ». Franchement, on pensait à une boutade… ben non… Promesse plus que tenue !

 

Le cadre de la cérémonie

 

Un étang de pêche en pleine nature (et sans pêcheurs !) offre un environnement magnifique pour une cérémonie. Sur site, les filles ont tout prévu : une arche, un joli tapis blanc,… Rien est oublié pour créer un cocoon de douceur et de romantisme aux couleurs blanches et rouges (et sans « kitchouillerie »). Il ne reste plus qu’à attendre les invités et les mariées !

 

L’arrivée des invités

 

L’émotion est à son comble dès l’arrivée des invités. Il y a quelque chose de particulier dans l’atmosphère, une sorte de tension affective difficile à expliquer. C’est vrai, le mariage homo est à présent une réalité. Il n’empêche que pour l’instant, pour les proches comme pour les mariées, la cérémonie a une saveur d’extraordinaire, un mélange entre le souvenir de tout ce que le duo a dû affronter (malgré l’évolution de la société, tout n’est pas rose) et la joie de vivre enfin ce moment d’union. Mais… Passons à l’arrivée de nos princesses… !

 

L’arrivée des mariées

 

Non loin de là, Mélissa et Priscillia patientent (très excitées et impatientes !) dans leur jolie voiture (ma méconnaissance du secteur automobile m’empêche de vous donner le nom du modèle, mais elle était belle). Les invités sont tous installés. C’est Mélissa qui se lance en première aux bras de ses parents. Radieuse, elle a opté pour un tailleur blanc chic et décontracté. Puis, c’est au tout de princesse Priscillia. Côté beauté et prestance, elle met la barre très haute ! Elle s’avance dans sa robe parfaitement ajustée aux bras de sa maman et de son beau-père. Mouchoirs obligatoires !

 

Le déroulement de la cérémonie

 

Des larmes, des larmes et encore des larmes ! Et des sourires aussi ! C’est vrai, la cérémonie laïque est toujours chargée en émotions, mais là… Même l’officiante a été submergée (j’assume). Il faut dire qu’entre les invités, les témoins et les mariés qui ont enchaîné les larmes, c’était très contagieux et difficile d’y échapper!

Les discours des proches organisés autour d’un rituel des rubans ont donné le ton, car rares sont les intervenants qui ont réussi à finir leur texte sans encombres. Par contre, cela n’a pas empêché l’humour d’être bien là avec quelques anecdotes sur notre couple.

Puis le temps de l’engagement a associé avec un parfait équilibre la sensibilité et la pudeur de nos deux héros du jour. Les vœux et les alliances ont été le point culminant de la cérémonie.

Les jeunes mariées sont sorties sous les clameurs de l’assemblée et la haie d’honneur très travaillée des collègues de Priscillia.

 

Les filles… Sabine et moi sommes ravies d’avoir croisé votre route. Vous êtes le symbole d’une génération de filles et de garçons qui s’assume et vit pleinement ses sentiments. Votre relation est très touchante ! Non pas parce que vous êtes deux femmes, mais parce que votre amour est sincère, pur et complice. Ne changez rien !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marina 01/11/2016 07:08

C'est juste magnifique, félicitation les filles ! :)

Danièle Cusin 05/01/2016 10:38

Bel article! Ça donne encore plus envie!!! Je me lance comme officiant de cérémonie laïque moi aussi.
Ma petite entreprise ne va pas tarder à voir le jour.... Votre texte (et le bolg) me motivent de plus bel! J'ai hâte de m'y mettre!

Merci.

Marina 01/11/2016 07:20

Bonjour,
Oui, c'est juste magnifique :)

Officiant de ceremonie laique - Christine Leckler 12/01/2016 10:33

Merci pour votre commentaire ! Je suis contente que notre blog vous motive et bon courage dans le lancement de votre activité. Vous verrez... C'est fantastique ! Enfin, si vous aviez besoin de formation, n'hésitez pas à vous tourner vers l'International Wedding Institute. Au plaisir !