Le blog de Cérémonie Story

Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés

Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés
Cérémonie d’engagement de Joulie et Yannick : une mixité riche et des principes de vie partagés

Yannick et Joulie, c’est un parfait équilibre entre la rencontre de deux univers culturels (Le Laos et la France), et des valeurs familiales et personnelles communes et finalement proches. Surtout notre couple, c’est beaucoup d’amour, d’humour, de joie de vivre et de fusion.

 

La rencontre du couple de futurs mariés

 

Comme beaucoup de jeunes gens d’aujourd’hui, nos amoureux vivent à 100 à l’heure. Nous nous sommes vus quelques fois, puis nous avons surtout communiqué par mails et téléphone. Joulie et Yannick font partie de ces couples avec qui la collaboration s’établit naturellement. Je pense comprendre leurs attentes assez rapidement et eux m’accordent leur entière confiance (et m’offrent bonne humeur, humour et sourires !).

 

Les préparatifs de la cérémonie laïque

 

Joulie et Yannick sont un peu perdus quant aux démarches à suivre, mais se laissent guider avec plaisir. Progressivement, ils cernent de mieux en mieux les contours de la cérémonie de mariage rêvée pour eux : amour bien-sûr, authenticité, simplicité, humour, émotion etc. J’oubliais… Une petite dose de fun aussi ! Et mes futurs mariés tiennent à laisser une place à leurs deux cultures : française (du côté de Yannick) et laotienne (du côté de Joulie). Toute la complexité était donc de créer une cérémonie mixte, intégrant les rituels de la tradition judéo-chrétienne, et permettant de faire découvrir à tous un petit bout de la culture laotienne, en hommage aux parents et à la famille de Joulie et à leur terre d’origine. De jolis moments en perspective !

 

Le lieu de la célébration

 

Le cadre de cette belle union est magique ! En plein cœur du massif des Vosges, la villa Mathis (demeure Art Déco monumentale) et ses 768 mètres d’altitude, nous offre un paysage unique pour la célébration. La nature est verdoyante et nous pouvons profiter d’une vue sublime sur la vallée. Quelques petites touches déco fines et subtiles pour sublimer l’espace, installation de la sono et tests sons (Sabine est aux platines !), nous voilà prêtes pour accueillir nos (très) beaux mariés !

 

Le déroulement de la cérémonie de mariage

 

 - L’entrée des mariés

 

On ne va pas se le cacher… ils sont plutôt canons nos mariés ! Alors le jour du mariage, forcément… Ils n’ont pas manqué à leur réputation ! Après l’arrivée des nombreux demoiselles et garçons d’honneur, Yannick entre aux bras de sa maman, avec l’élégance et le style d’un James Bond ou… Enfin, d’un gars costaud et ténébreux !

 

Les filles trop tard il est pris… Mais voilà qu’arrive Joulie (mesdames perdent immédiatement tout espoir…). Accompagnée par son papa, elle est simplement divine dans sa robe blanche à la fois simple et travaillée avec finesse qui lui va parfaitement !

 

Un couple harmonieusement assorti et rayonnant n’attend plus qu’une chose SE DIRE OUI !

 

- Une ambiance joyeuse et émouvante

 

Après un court retour sur le parcours de nos amoureux, leur rencontre et l’évolution de leurs sentiments, Joulie et Yannick s’échangent des vœux et promesses. Un moment très intense et très touchant, entrecoupé de quelques larmes d’émotion. Puis ils se posent tour à tour une question… Et ils répondent oui ! Enfin, ils ont confirmé leur engagement par un échange d’alliances en musique et en humour (… On ne vous raconte pas tout !).

 

- Le rituel du Soukhouane (du fil) *

 

En fin de cérémonie, Joulie a souhaité mettre à l’honneur sa culture laotienne et boudhiste avec une adaptation du rituel du Soukhouane qui accompagne tous les moments de vie familiaux importants au Laos. C’est une découverte pour les proches occidentaux. Les parents et la famille de Joulie ont préparé tous les éléments utiles à la pratique de ce rite ancestral. Ils sont nos guides pour ce moment.

 

Ce moment riche en partage à clôturer la cérémonie ! Place à la fête !

 

Joulie et Yannick, vous êtes deux belles personnes (et pas que physiquement !!). Merci pour votre confiance et les moments riches que nous avons partagés.

 

* C’est quoi le Soukhouane ?

 

(Explication d’une officiante novice qui s’est plongée dans cette culture pour animer au mieux le rituel. Je m’excuse d’avance pour mes éventuelles erreurs d’interprétation !)

 

Dans la religion boudhiste, notre corps comporte 32 parties dont chacune est habitée par une âme. Au cours de nos activités de la vie courante, ces âmes se dispersent dans la nature. Le Soukhouane a donc pour objectif de rappeler les âmes égarées et de les réunir aux grands moments de la vie comme un mariage, une naissance etc.

 

Ce rappel de nos âmes s’effectue par des offrandes et des vœux. L’officiant les « attrapent » et surtout les emprisonnent grâce à des fils de coton noués aux poignets des mariés.

 

Dans notre adaptation du Soukhouane pour cette cérémonie, nous nous sommes tournés vers l’avenir des mariés. Par les fils de coton, les proches ont prononcé des vœux aux amoureux. A chaque vœux un fil de coton est noué au poignet des mariés pour le sceller (et assurer son succès !).

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article