Le blog de Cérémonie Story

William et Kate : mariage en direct. Compte rendu d’une cérémonie, Acte II.

imagesCADVEOHI
L’arrivée de Kate et… de sa robe
 
L’émotion gagne la foule, les clameurs explosent : Kate est rayonnante.
L’objet de toutes les attentions va bientôt être découvert : La robe.
Pendant ce temps sa sœur, habillée d’une longue robe ivoire à la fois sobre et élégante,  s’occupe des enfants d’honneur : 2 garçons, 4 filles.
 
Le moment attendu est arrivé ! Kate sort de la voiture aidée par son père qui se débrouille avec la traîne. La Robe somptueuse est de Sarah Burton conçue dans les ateliers d'Alexander McQueen. Du satin et des dentelles. Aucune meringue à l’horizon. Juste une magnifique princesse vêtue d’une robe près du corps qui marque sa taille très fine. Sublime mais classique. Elle porte également un diadème de la reine qui date de 1935. D’ailleurs son allure est très années 30.
 
 
La cérémonie officielle
 
L’histoire est en marche, la procession commence. Elle s’avance avec son père dans l’allée de l’abbaye arborée pour l’occasion. Elle arrive devant l’autel ou l’attend William et Harry qui jettent de petits regards en arrière et partagent quelques commentaires complices. Kate à ses côtés, William lui glisse à l’oreille qu’elle est très belle. Elle découvre son visage et la cérémonie débute...  Ils ont dit oui ! Le père donne la main de sa fille à l’archevêque qui la remet à William. Suivent les serments de William et Kate non sans émotion, mais avec le vouvoiement de rigueur. Le prince glisse l’alliance au doigt de Kate, lui n’en portera pas (comme l’autorise la tradition anglaise). Puis chants, prières, lecture du frère de Kate, bénédictions etc.
 
 
 
Vient enfin, le moment de la signature des registres par les mariés, les témoins et les parents dans une petite chapelle à l’écart de la foule. Un premier instant intime pour le couple.
La princesse et le prince sortent de l’abbaye et sont acclamés  par la foule. Quelques rayons de soleil apparaissent. Ils s’installent dans le landau ouvert de 1902. William met ses gants blancs et monte le premier, la princesse Catherine grimpe à son tour. Le cortège démarre.
 
Une cérémonie sans fausse note !
 
 
imagesCA7RN312
 
Le baiser au balcon
 
Tous se retrouvent à Buckingham. La foule s’avance pas à pas encadrée par les policiers vers les grilles. Au pas, tranquillement, dans la bonne humeur et le calme, des milliers de personnes s’approchent. Un vrai défilé !
 
Tout le monde est groupé face au balcon. Attente. Le rideau s’agite, le couple apparaît sous les applaudissements.
Et ce baiser ? Le premier est un peu loupé… Tout mini et furtif, c’est William qui se lance en prenant les journalistes par surprise. Mais le jeune couple se rattrape : un deuxième baiser plus appuyé est échangé ! Ouf !
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article