Le blog de Cérémonie Story

Pourquoi et comment organiser un vin d’honneur ?

Le vin d’honneur est entré dans la tradition des festivités d’un mariage. Mais quelle est sa véritable fonction ? Comment l’organiser ? Qui inviter etc. ?

 

Les origines et les coutumes

 

La pratique du vin d’honneur est ancestrale. Le vin était un don offert aux dieux afin de les remercier de leurs bienfaits. Puis, toutes les grandes tables de rois, de princes, de personnalités importantes en étaient fournies.

Dans le cadre d’un mariage, le vin d’honneur fait partie intégrante du déroulement de la journée. De coutume, il est payé par les parents des mariés et a lieu après la cérémonie proprement dite (église ou mairie).

Il s’agit d’un temps réservé aux invités pour féliciter les mariés. C’est aussi le moment pour le couple de remercier leurs convives de partager ce jour avec eux.

 

  

vin-d-honneur.jpg 

 

 

Qui est invité au vin d’honneur ?
 

Remerciements, félicitations… Mais aussi, le vin d’honneur clôture la cérémonie officielle et fait le lien avec la soirée festive.

 

 

Deux cas de figures se présentent :

 

 

- les proches et la famille qui vont partager avec vous le dîner et la fête.

 

 

- Les connaissances qu’on tient à associer au mariage mais pas forcément au repas.

C’est pour ces derniers que le vin d’honneur se présente comme une solution idéale : on leur offre un verre et quelques canapés pour pouvoir passer un moment avec eux.

 

Ainsi le vin d’honneur permet à la fois de ne pas froisser certaines personnes (collègues de travail, amis des parents etc.) et de limiter les frais. En effet, un budget restreint ne permet pas toujours aux mariés de convier toutes les personnes désirées à leur union. Soyez précis sur vos invitations pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté.

 

  

Où l’organiser ?

 

L’idéal est de prévoir un endroit proche du lieu de la cérémonie afin d’éviter des trajets inutiles à vos invités. Parfois, les églises ou les mairies disposent d’une salle où il est possible d’y organiser le vin d’honneur. Renseignez-vous !

 

Autre règle à laquelle il vaut mieux se tenir  pour éviter les mauvaises surprises : choisir un lieu différent de celui où sera organisé le repas. Cela vous évite de devoir « renvoyer » les personnes qui ne sont pas conviées à la suite mais aussi de s’épargner les « piliers de bar » dont on arrive plus à se débarrasser.

 

vin-d-honneur2.jpg  

 

Quels mets et boissons proposer ?

 

Par nature, le vin d’honneur est plus axé sur le verre « de l’amitié » que l’on partage. On agrémente ce verre de quelques canapés mais pas question d’en faire trop et de couper l’appétit de ceux qui vous accompagnent pour la suite !

 

Comme l’idée n’est pas de nourrir vos invités, vous pouvez très bien envisager de vous charger de la préparation des accompagnements ou faire appel à un traiteur. L’idée n’est pas non plus de saouler vos invités… d’autant plus que certains vont reprendre la route rapidement . L’idéal est de prévoir :

 

- 1 bouteille d’alcool (vin blanc, champagne ou crémant) pour 4 personnes.

 

- ½ bouteille d’eau par personne.

 

- 1 bouteille de jus de fruit pour 3 personnes.

 

- 6 pièces par personnes en ce qui concerne les canapés, mignardises ou autres mets (surtout pas plus si un cocktail suit pour les invités au repas).

 

Enfin, le vin d’honneur est l’occasion de donner le ton de votre soirée et de lancer une thématique à travers la décoration ou les mets servis. Vous pouvez aussi proposer une petite animation pour égayer l’ensemble : musique, petits tours de magie, photomaton etc.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article