Le blog de Cérémonie Story

Choisir les musiques pour sa cérémonie laïque

Choisir les musiques pour sa cérémonie laïque

Lorsque l’on parle d’amour, on peut s’inspirer de grands auteurs qui, depuis la nuit des temps, se sont penchés sur le sujet. Les poètes, les créatifs, les communicants dans l’âme donneront avec leurs propres mots leur définition du couple, du mariage… Mais la musique est un allié incontournable pour dire, narrer, émouvoir, revendiquer…

 

 

 

Quel style de musique ?

 

 

Le style de musique que vous choisirez pour votre cérémonie dépendra avant tout… De vos goûts musicaux respectifs ! Votre histoire joue également un rôle dans votre sélection. Si vous vous êtes rencontrés à un concert de Beyoncé ou de Bach, la tonalité risque d’être différente. Classique ou moderne, variétés ou genre musical précis, un peu de tout cela, votre liberté est totale. La seule règle importante est d’être en accord avec la personnalité de votre couple. Veillez toutefois à ce que l’ensemble sonne bien. Evitez également les fautes de goûts… par exemple en choisissant un morceau en langue étrangère que vous aimez mais dont vous ne comprenez pas les paroles et dont le sujet est inadapté à l’évènement. Si, si, certains de vos invités sont susceptibles de maîtriser l’anglais, l’espagnol ou même le russe.

 

La musique classique est souvent associée au mariage religieux mais certains morceaux seront du plus bel effet en extérieur. Gardez les oreilles ouvertes !

 

 

Morceaux chantés ou musicaux ?

 

 

Sur ce sujet, rien ne s’impose. Si vous choisissez un morceau chanté, c’est souvent parce que les paroles vous touchent ou qu’elles expriment votre vision de l’amour, du couple ou de l’autre. Le morceau uniquement musical va être lui plus propice à l’émotion, la rêverie… par exemple après l’échange des consentements.

 

 

Live ou enregistrement ?

 

 

Le principal atout de la musique live est qu’elle est vivante et souvent plus porteuse d’émotions. D’autant plus si c’est un proche qui s’en charge. Après, certaines chansons ou styles musicaux seront plus difficiles à interpréter.

 

Combien de musiques faut-il prévoir ?

 

 

Encore une fois : vous êtes libres ! C’est votre moment. Après, il ne s’agit pas non plus d’ignorer que vous avez une assemblée et des invités. Fan de Brel ou de Bruel, vous vous lancez dans l’intégral du concert de telle année… Vos invités vont s’en souvenir mais peut-être pas de façon très positive, surtout si EUX ne sont vraiment pas adeptes! Bref, comme souvent, tout est question de dosage. La musique est là pour accompagner votre union, la marquer d’émotion… Ce n’est pas un concert !

 

 

Alors combien de morceaux ??? Tout dépend du temps total de votre cérémonie. Les incontournables sont :

 

La musique d’entrée (on en prévoit une commune pour le couple ou chacun la sienne)

La musique qui appuie l’engagement (vœux, alliances…)

La musique de sortie

 

 

Ou on s’arrête-là, ou l’on rajoute un ou deux morceaux pour rythmer le déroulement. 3 musiques, c’est parfait pour une cérémonie que l’on souhaite courte mais intense (20-30 min). Pour une durée voulue de 45 min à 1h (là on atteint un maximum pour nos invités…), 5-6 morceaux maximum (avec l’entrée et la sortie).

 

 

Concernant la durée, l’idéal est de proposer des extraits (autour de 2 min maximum). Car l’écoute devient vite lassante (malgré tout l’intérêt que peut avoir un morceau).

 

 

Trop de musique risque de hacher votre déroulement et de créer une cérémonie décousue qui n’accroche par l’assemblée. Et puis quelques silences parfois… !

 

 

Et la sonorisation de sa cérémonie laïque ?

 

 

Beaucoup de cérémonies laïques se déroulent en extérieur. Ces espaces ouverts, parfois plus bruyants nécessitent une sonorisation. Bien sûr, si vous êtes 10-15 ou 150 invités, les données ne sont pas les mêmes. Maintenant, pour que tout le monde participe au mieux, pour que vous puissiez avoir l’ambiance musicale souhaitée, une sono pro s’impose (inutile de prendre une puissance démesurée, du 350 watts cela fonctionne parfaitement). Un dernier conseil si vous n’avez pas d’officiant pro ou de wedding planner qui gère, prévoyez un technicien pour l’installation et le lancement.

 

Crédit photo n°1 : http://greenweddingshoes.com/an-anthropologie-wedding-in-texas-shelby-daniel/

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article